Actualités

Une reprise exemplaire et fondatrice pour le volailler DOUX

 
 
Une reprise exemplaire et fondatrice pour le volailler DOUX

Le tribunal de commerce de Rennes a retenu vendredi 18 mai les offres de reprise du groupe DOUX déposées par un groupement regroupant LDC, AL MUNAJEM, TERRENA, SOCIETE DES VOLAILLES DE PLOURAY, YER BREIZH et SARIA.

Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires Etrangères, Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des Territoires, Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et Loïg Chesnais-Girard, président du Conseil régional de Bretagne prennent acte avec satisfaction de cette décision.

La reprise de Doux marque l’issue d’un processus engagé depuis plusieurs mois, conduit sous l’égide du CIRI (Comité Interministériel de Restructuration Industrielle), des administrateurs judiciaires Frédéric Abitbol et Erwan Merly, de la Région Bretagne et suivi de très près par le gouvernement au vu des enjeux pour les salariés et pour les éleveurs de volailles. Ce processus a permis l’émergence de ce projet de reprise qui apporte des solutions à la totalité des emplois du groupe Doux via le maintien de 912 emplois (dont 811 sans conditions) sur les 1 165 du groupe, et la proposition de 401 offres de reclassement, tant en Bretagne qu’en Pays de la Loire.

Retrouvez le communiqué de presse conjoint relatif à la reprise de Doux .